Centre Culturel Irlandais



Mot de passe oublié ?

Portail des collections

Centre Culturel Irlandais

Accueil

Accueil

Sélection de la langue

Adresse

Centre Culturel Irlandais


 

contact

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

La Médiathèque sera fermée le vendredi 15 juillet
et du 1er au 26 août inclus

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

La Médiathèque sera fermée le vendredi 15 juillet
et du 1er au 26 août inclus

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Titre : Living Water : Irish Artists and Ecology (2019)
Auteurs : Yvonne SCOTT, Auteur
Type de document : Article
Dans : Etudes irlandaises (Vol 44 n 1 Printemps-été 2019)
Article en page(s) : p. 117-132
Langues: Anglais
Mots-clés :

ART

ENVIRONNEMENT

ESSAI

IRLANDE

Résumé : It is thirty years since the seminal art exhibition, Clean Irish Sea, was displayed at Dublin City Gallery in 1988. This was arguably the first major Irish art show to specifically address ecological issues. This paper focuses on key works by two participating artists, Barrie Cooke (1931-2014) and Gwen O’Dowd (born 1957), placing their contribution to the show both in the context of their environmental interests, but also analysing their work in relation to a particular dilemma facing them as visual artists, but relevant also to cultural communicators in general addressing this vital subject, which is the problem of the aestheticisation of contentious situations. This essay is part of the author’s research project exploring the response of Irish artists to issues of landscape and environment in modern, postmodern and contemporary art.
Pays de publication : France
Fonds : Médiathèque