Centre Culturel Irlandais



Mot de passe oublié ?

Portail des collections

Centre Culturel Irlandais

Accueil

Accueil

Sélection de la langue

Adresse

Centre Culturel Irlandais


 

contact

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Un pass sanitaire vous sera demandé

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Un pass sanitaire vous sera demandé

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Titre : Les télévisions celtiques TG4, S4C, BBC Alba, France 3 Bretagne, Brezhoweb : Etat des lieux et enjeux (2019)
Auteurs : Pierre COSTECALDE, Auteur
Type de document : Article
Dans : Etudes irlandaises (Vol 44 n 2 Automne-hiver 2019)
Article en page(s) : p. 59-75
Langues: Français
Mots-clés :

CELTE

ESSAI

LANGUE

TELEVISION

Résumé : Les chaînes de télévision en langue celtique TG4 (Irlande), S4C (Pays de Galles), BBC Alba (Écosse), France 3 Bretagne (pour ses émissions en breton) et Brezhoweb (France, Bretagne) reposent sur des langues dont la démographie linguistique reste préoccupante. Dans un contexte de très forte concurrence et dans un mediascape hyper-fragmenté, elles constituent des pôles de résistance implantés dans l’espace des lieux émettant d’abord pour leurs propres communautés linguistiques. Dans la mesure où elles dépendent des flux financiers (financescape) et de subventions, elles sont l’objet d’une tension permanente entre économie et médias. La récente crise financière et économique a provoqué la diminution ou la stagnation de leurs budgets qui dépendent d’un audimat fluctuant. La majorité des chaînes déterritorialisent désormais certaines de leurs émissions grâce à Internet. Elles augmentent ainsi leur audience à la fois dans leur communauté respective et dans le grand public, grâce au sous-titrage optionnel et à l’adaptation de formats internationaux comme le soap opera ou la sitcom. Vecteurs de convergence, les chaînes sont disponibles sur de nombreux supports numériques. Leur avenir va, par conséquent, dépendre des décisions de l’après-Brexit au Royaume-Uni, de la mise en œuvre du grand marché numérique européen et, surtout, de l’attitude des jeunes générations envers les langues, de leur apprentissage et de l’utilisation qu’elles vont en faire sur les multiples plateformes numériques.
Pays de publication : France
Fonds : Médiathèque