Centre Culturel Irlandais



Mot de passe oublié ?

Portail des collections

Centre Culturel Irlandais

Accueil

Accueil

Sélection de la langue

Adresse

Centre Culturel Irlandais


 

contact

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

La Médiathèque est ouverte de 14h à 18h du lundi au vendredi.

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

La Médiathèque est ouverte de 14h à 18h du lundi au vendredi.

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Titre : He devours her with his gaze : Maurice Leitch's Stamping Ground and the Politics of the Visual (2014)
Auteurs : Caroline MAGENNIS, Auteur
Type de document : Article
Dans : Irish University Review (Vol 44 n 2 Autumn/Winter 2014)
Article en page(s) : p. 288-304
Langues: Anglais
Mots-clés :

LITTERATURE

ESSAI

ROMAN

IRLANDE DU NORD

Résumé : This essay is a critical reappraisal of Maurice Leitch's 1975 novel "Stamping Ground" through theories of the gender, sexuality, and the visual. The novel will be read as a disruptive critique of hegemonic Unionist identity and the rural idyll in Northern Irish cultural discourse but, importantly, the limits of using gendered metaphors in the case will be considered. For, although this novel seeks to critique ideology built around a certain kind of masculine dominance it does so using tropes which will be deconstructed through theories of the body, sexuality, and the visual aesthetic. For Leitch, the Ulster countryside is recast as not the authentic space reconstructed by both Nationalist or Unionist ideology but rather as a nightmarish world of voyeurs, sexual assault, and bodily terror.
Pays de publication : Grande-Bretagne (Royaume Uni)
Lieu de publication : Edimbourg
Fonds : Médiathèque