Centre Culturel Irlandais



Mot de passe oublié ?

Portail des collections

Centre Culturel Irlandais

Accueil

Accueil

Sélection de la langue

Adresse

Centre Culturel Irlandais


 

contact

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Un pass sanitaire vous sera demandé

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Un pass sanitaire vous sera demandé

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Titre : The Politics of Metaphor in Heaney's Sweeney Astray (2017)
Auteurs : Josie O'DONOGHUE, Auteur
Type de document : Article
Dans : Irish University Review (Vol 47 n 2 supplément Autumn/Winter 2017)
Article en page(s) : p. 450-469
Langues: Anglais
Mots-clés :

CRITIQUE

LITTERATURE

Résumé : Seamus Heaney began translating the Middle Irish romance Buile Suibhne in 1972, but his ‘version from the Irish’, Sweeney Astray, wasn't published until 1983. This article explores Heaney's adaptation of metaphors from J.G. O'Keeffe's dual-language edition of Buile Suibhne, both in the notebook draft of 1972 and in the later published Sweeney Astray, and contends that the metaphorical make-up of each endeavour mirrors Heaney's documented ambivalence as to whether his Sweeney represents a retreat from current Northern Irish politics or a subtle commentary on it. I argue that what Heaney called ‘the anxiety of those times’ is ultimately reflected in the metaphorical texture of Sweeney Astray.
Pays de publication : Grande-Bretagne (Royaume Uni)
Fonds : Médiathèque