Centre Culturel Irlandais



Mot de passe oublié ?

Portail des collections

Centre Culturel Irlandais

Accueil

Accueil

Sélection de la langue

Adresse

Centre Culturel Irlandais


 

contact

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Un pass sanitaire vous sera demandé

La Médiathèque sera fermée du 20 au 31 décembre inclus.

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Un pass sanitaire vous sera demandé

La Médiathèque sera fermée du 20 au 31 décembre inclus.

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Titre : Kate O'Brien and Virginia Woolf : Common Ground (2018)
Auteurs : Aintzane LEGARRETA MENTXAKA, Auteur
Type de document : Article
Dans : Irish University Review (Vol 48 n 1 Spring 2018)
Article en page(s) : p. 127-142
Langues: Anglais
Mots-clés :

CRITIQUE

LITTERATURE

POLITIQUE

Résumé : Convergences in the work of Kate O'Brien and Virginia Woolf range from literary influences and political alignments, to a shared approach to narrative point of view, structure, or conceptual use of words. Common ground includes existentialist preoccupations and tropes, a pacifism which did not hinder support for the left in the Spanish Civil War, the linking of feminism and decolonization, an affinity with anarchism, the identification of the normativity of fascism, and a determination to represent deviant sexualities and affects. Making evident the importance of the connection, O'Brien conceived and designed The Flower of May (1953), one of her most experimental and misunderstood novels, to paid homage to Woolf's oeuvre.
Pays de publication : Grande-Bretagne (Royaume Uni)
Fonds : Médiathèque