Centre Culturel Irlandais



Mot de passe oublié ?

Portail des collections

Centre Culturel Irlandais

Accueil

Accueil

Sélection de la langue

Adresse

Centre Culturel Irlandais


 

contact

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Un pass sanitaire vous sera demandé

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Un pass sanitaire vous sera demandé

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Titre : Spectacular Nostalgia : Modernism and Dramatic Form in Kate O'Brien's Pray for the Wanderer (2018)
Auteurs : Paige REYNOLDS, Auteur
Type de document : Article
Dans : Irish University Review (Vol 48 n 1 Spring 2018)
Article en page(s) : p. 54-68
Langues: Anglais
Mots-clés :

CRITIQUE

LITTERATURE

POLITIQUE

SOCIETE

Résumé : This essay draws attention to how the avant-garde undertakings of Irish Revivalism, particularly those of the dramatic movement, influenced Kate O'Brien's writing in the wake of high modernism. Published in 1938, Pray for the Wanderer espouses a nostalgia for the widespread, collective political and cultural activities that suffused Irish public life before the ascension of Éamon de Valera. It metabolizes dramatic form to showcase the limitations of the Free State, interrupting the novel's realist plot with extended monologues celebrating individualism. The novel's awkward form can be read as a considered political and ethical gesture pushing the narrative into the domain of modernist difficulty to impede and productively challenge the reader.
Pays de publication : Grande-Bretagne (Royaume Uni)
Fonds : Médiathèque