Centre Culturel Irlandais



Mot de passe oublié ?

Portail des collections

Centre Culturel Irlandais

Accueil

Accueil

Sélection de la langue

Adresse

Centre Culturel Irlandais


 

contact

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Un pass sanitaire vous sera demandé

La Médiathèque sera fermée du 20 au 31 décembre inclus.

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Un pass sanitaire vous sera demandé

La Médiathèque sera fermée du 20 au 31 décembre inclus.

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Titre : A Few Human Hearts in Catholic Breasts : Angina Pectoris, Emotions, and Kate O'Brien's Mary Lavelle (2018)
Auteurs : Margaret O'NEILL, Auteur
Type de document : Article
Dans : Irish University Review (Vol 48 n 1 Spring 2018)
Article en page(s) : p. 23-38
Langues: Anglais
Mots-clés :

CRITIQUE

ROMAN

SCIENCES

Résumé : This article reads Kate O'Brien's Mary Lavelle in a cultural historical framework of medicine and psychoanalysis to explore the significance of the heart condition angina pectoris in the text. The novel illuminates the complexities of the mind-body relationship, the connections between emotional trauma and bodily symptoms, and cultural constructions of masculinity and femininity within the historical conditions and medical models that have shaped them. Ultimately, Mary Lavelle undermines the primacy of objectivity and rationality encoded in ideals of masculinity that guide cultural and medical discourses. The novel furthermore speaks to the imperative to listen to the narratives spoken through patient's bodies.
Pays de publication : Grande-Bretagne (Royaume Uni)
Fonds : Médiathèque