Centre Culturel Irlandais



Mot de passe oublié ?

Portail des collections

Centre Culturel Irlandais

Accueil

Accueil

Sélection de la langue

Adresse

Centre Culturel Irlandais


 

contact

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

La Médiathèque sera fermée le vendredi 15 juillet
et du 1er au 26 août inclus

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

La Médiathèque sera fermée le vendredi 15 juillet
et du 1er au 26 août inclus

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Titre : Choreographies of Place : Gender and the Negotiation of Urban and Suburban Landscapes in Maeve Brennan's Fiction (2018)
Auteurs : Niamh NICGHABHANN, Auteur
Type de document : Article
Dans : Irish University Review (Vol 48 n 2 Autumn/Winter 2018)
Article en page(s) : p. 218-235
Langues: Anglais
Mots-clés :

CRITIQUE

LITTERATURE

SOCIETE

Résumé : This essay explores the representation of public space in The Visitor and The Springs of Affection: Stories of Dublin by Maeve Brennan. In particular, it explores Brennan's representation of the negotiation of urban and suburban public space by women and girls. In order to define and describe the movement of bodies within Brennan's stories, the concept of ‘choreographies of place’ is used, placing the emphasis on physical experience, and on the fictional representation of these experiences by Brennan in her work. In reading Brennan's stories and novella as a source for an expanded understanding of the lived experience of Dublin city by women and girls, this essay draws upon the critical insights of both literary studies and urban theory.
Pays de publication : Grande-Bretagne (Royaume Uni)
Fonds : Médiathèque