Centre Culturel Irlandais



Mot de passe oublié ?

Portail des collections

Centre Culturel Irlandais

Accueil

Accueil

Sélection de la langue

Adresse

Centre Culturel Irlandais


 

contact

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Titre : Impossible Returns : The Trope of the Soldier in Celia de Fréine's Poetry (2018)
Auteurs : Luz Mar GONZALES-ARIAS, Auteur
Type de document : Article
Dans : Irish University Review (Vol 48 n 2 Autumn/Winter 2018)
Article en page(s) : p. 188-201
Langues: Anglais
Mots-clés :

GUERRE

POESIE

Résumé : This essay looks at the representation of soldiers in the poetry of Celia de Fréine, in particular focusing on the moment of homecoming. The poems studied are not tied to any recognizable historical, geographical, or mythological background; instead, warfare is presented as timeless. De Fréine's soldiers are also profoundly damaged by war and, like Ulysses, they find readjustment to civilian life challenging. The Odyssey provides a fruitful interpretative framework for these poems since both Homer and de Fréine are asking a fundamental question – is it possible to return, or truly be at home again, after the experience of war.
Pays de publication : Grande-Bretagne (Royaume Uni)
Fonds : Médiathèque