Centre Culturel Irlandais



Mot de passe oublié ?

Portail des collections

Centre Culturel Irlandais

Accueil

Sélection de la langue

Adresse

Centre Culturel Irlandais


 

contact

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés
La Médiathèque rouvrira le 1er septembre.

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés
La Médiathèque rouvrira le 1er septembre.

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Titre : 'Such a fragile Thing as the human Countenance'. Irish Self-portraiture in the Eighteenth-Century (2018)
Auteurs : Ruth KENNY, Auteur
Type de document : Article
Dans : Etudes irlandaises (Vol 43 n 1 Printemps-été 2018)
Article en page(s) : 15 p.
Langues: Anglais
Mots-clés :

ARTS VISUELS

ESSAI

PEINTURE

XVIIIE SIECLE

Résumé : En s’appuyant sur l’œuvre de James Latham, Charles Jervas, Thomas Frye, Robert Healy, Nathaniel Hone, James Barry, Strickland Lowry and Hugh Douglas Hamilton, cet article vise à démontrer que les autoportraits réalisés par les peintres irlandais du 18è siècle s’inscrivent dans un mouvement plus large qui atteste de l’engouement de l’époque pour l’étude de soi à travers l’art. Prenant nécessairement en compte des aspects pratiques liés à l’exposition des œuvres, à leur dissémination et à leur réception, nous étudierons aussi des oppositions binaires entre dévoilement et mise en scène, amitié et désunion, temporalité et permanence, émulation et originalité que ce genre pictural embrasse généreusement. Au fil de l’analyse, des parallèles seront effectués avec d’autres autoportraitistes contemporains, au premier rang desquels Joshua Reynolds, qui réalisa le plus d’autoportraits à l’époque.
Pays de publication : Irlande
Fonds : Médiathèque