Centre Culturel Irlandais



Mot de passe oublié ?

Portail des collections

Centre Culturel Irlandais

Accueil

Sélection de la langue

Adresse

Centre Culturel Irlandais


 

contact

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés
La Médiathèque rouvrira le 1er septembre.

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés
La Médiathèque rouvrira le 1er septembre.

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Titre : Embodying the Trauma of the Somme as an Ulster Protestant Veteran in Christina Reid's My Name, Shall I Tell You My Name? (2017)
Auteurs : Andréa CALOIARO, Auteur
Type de document : Article
Dans : Etudes irlandaises (Vol 42 n 1 Automne-hiver 2017)
Article en page(s) : p. 77-92
Langues: Anglais
Mots-clés :

LITTERATURE

ESSAI

HISTOIRE

XXE SIECLE

GUERRE

Résumé : Christina Reid’s radio play My Name, Shall I Tell You My Name? (1987) confronts the crisis of identity that the Somme offensive effectuated for First World War veterans in the North of Ireland. Interrogating the Somme as part of Northern Ireland’s state-level political teleology, My Name exposes the hegemonic pressure that this claim put on veterans to be received as ideal embodiments of a too narrowly defined Northern Irish identity – the martial, male Protestant unionist. Reid’s play depicts the longstanding ethno-national and gendered exclusions predicated by Northern Ireland’s processing of the trauma of the Somme.
Pays de publication : France
Fonds : Médiathèque