Centre Culturel Irlandais



Mot de passe oublié ?

Portail des collections

Centre Culturel Irlandais

Accueil

Accueil

Sélection de la langue

Adresse

Centre Culturel Irlandais


 

contact

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Titre : Texte et hors-sens dans Bailegangaire de Tom Murphy (1994)
Auteurs : Alexandra POULAIN, Auteur
Type de document : Article
Dans : Etudes irlandaises (Vol 19 n 1 1994)
Article en page(s) : p. 83-93
Langues: Français
Mots-clés :

ECRIVAIN

ESSAI

LITTERATURE

PIECE DE THEATRE

THEATRE

Résumé : De nombreuses pièces de Tom Murphy culminent dans un acte libérateur (meurtre, chant, rire) qui signe un dépassement du langage, perçu comme le fondement d'un ordre établi aliénant. Dans "Bailegangaire", tous les personnages sont emprisonnés dans le récit sans fin de Mommo. Mais cette tyrannie du texte est mise en question, d'une part, par le "concours de rire" qui occupe le coeur du récit ; d'autre part, par l'attitude de Mary qui, en improvisant la conclusion du récit, s'approprie le rituel de narration et se dégage de son emprise mortifère
Pays de publication : France
Lieu de publication : Villeneuve d'Ascq
Mention de responsabilité : Alexandra Poulain
Fonds : Médiathèque