Centre Culturel Irlandais



Mot de passe oublié ?

Portail des collections

Centre Culturel Irlandais

Accueil

Sélection de la langue

Adresse

Centre Culturel Irlandais


 

contact

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Titre : Suppressed Voices : The Suffering and Silencing of Irish Institutional Abuse Survivors in Aine Phillips's Redress Performances (2014)
Auteurs : Kate ANTOSIK-PARSONS, Auteur
Type de document : Article
Dans : Etudes irlandaises (Vol 39 n 1 2014)
Article en page(s) : p. 137-152
Langues: Anglais
Mots-clés :

ART

FEMMES

HISTOIRE

RELIGION

SOCIETE

Résumé : This essay examines Redress (2010-2012), a recent series of performances by Iirsh artist Aine Phillips that interrogates the legacy of abuse perpetuated in Irish residential institutions in the 10th century and the official effort to compensate abuse survivors. These powerful performances are imbued with simple, yet compelling bodily gestures informed by spctatorship, me mory and representation. Redress embodies the marginalised memories of abuse survivors., revealing the deliberate gaps and silences in Irish hegemonic narratives
Pays de publication : France
Lieu de publication : Rennes
Mention de responsabilité : Kate Antosik-Parsons
Fonds : Médiathèque