Centre Culturel Irlandais



Mot de passe oublié ?

Portail des collections

Centre Culturel Irlandais

Accueil

Accueil

Sélection de la langue

Adresse

Centre Culturel Irlandais


 

contact

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Fermeture exceptionnelle vendredi 27 mai et lundi 6 juin.

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Fermeture exceptionnelle vendredi 27 mai et lundi 6 juin.

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Titre : Le Roman de Dublin : nouvelles figurations (2007)
Auteurs : Sylvie MIKOWSKI, Auteur
Type de document : Article
Dans : Etudes irlandaises (vol 32 n 2 2007)
Article en page(s) : p. 139-154
Langues: Français
Mots-clés :

ARCHITECTURE

ART

EXPOSITION

INSTITUTION CULTURELLE

IRLANDE

XXE SIECLE

Résumé : Avec Dubliners Joyce inaugura un véritable sous-genre littéraire qui prend la capitale irlandaise non seulement comme cadre au sens réaliste du terme mais come source d'un mode de représentation particulier : la ville est à la fois figurée et prise comme figure. Ainsi, la carte de la ville devient une grammaire narrative qui détermine les destinées des personnages. Après lui, plusieurs générations de romanciers ont cherché à renouveler le roman de Dublin, en utilisant également la ville comme décor et en inventant à travers un nouveau mode de figuration : McGahern renouvelle l'opposition traditionnelle entre ville et campagne, Bolger se sert du gothique, Doyle privilégie l'oralité. Trois exemples de romans très contemporains sont examinés ici : The Parts de Keith Ridgway Authenticity de Deirdre Madden, The Swing of Things de Sean O'Reilly, afin de déterminer si les transformations économiques et sociales intervenues ces dernières années et qui ont profondément modifié les moeurs des Dublinois se sont à nouveau traduites par des évolutions des modes de narration et d'écriture : comme on le verra, la réponse est positive, confirmant l'hypothèse que c'est bien Dublin qui permet aux romanciers irlandais d'épouser le mouvement de la modernité et de la postmodernité
Pays de publication : France
Lieu de publication : Villeneuve d'Ascq
Mention de responsabilité : Sylvie Mikowski
Fonds : Médiathèque