Centre Culturel Irlandais



Mot de passe oublié ?

Portail des collections

Centre Culturel Irlandais

Accueil

Accueil

Sélection de la langue

Adresse

Centre Culturel Irlandais


 

contact

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 14h - 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 20h
Fermé week-end et jours fériés

Contacts

Carole Jacquet
Responsable des ressources documentaires

Marion Mossu
Chargée de ressources documentaires

Tel : 01 58 52 10 83 / 33

Où nous trouver ?

Tout près du Panthéon !
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais - 75005 Paris

RER B : Luxembourg
Métros : M10 Cardinal Lemoine / M7 Place Monge
Bus : 84, 89, 21, 27

Carte

Titre : Lady Gregory s'en va-t-en guerre : The Kiltartan Molière (2008)
Auteurs : Alexandra POULAIN, Auteur
Type de document : Article
Dans : Etudes irlandaises (vol 33 n 2 2008)
Article en page(s) : p. 75-89
Langues: Anglais
Mots-clés :

ESSAI

FRANCE

IRLANDE

LITTERATURE

THEATRE

XXE SIECLE

Résumé : The article looks at Lady Gregory's translations of four Molière plays into the Kiltartan dialect, and contends that they are part of a cultural battle Gregory is fighting, a complex contribution to the Abbey's project of constructing a national identity. While promoting Kiltartan as target language for the translation of some of the greatest pieces in the French classic repertoire is a means of contesting the hegemony of Standard English, specific translation choices also enable Lady Gregory to appropriate Molière's social criticism and to bring it to bear on the changing Ireland of her time. However, she limits the impact of her gesture of appropriation by shunning to expose her language to the full force of the foreign language as foreign body
Pays de publication : France
Lieu de publication : Villeneuve d'Ascq
Mention de responsabilité : Alexandra Poulain
Fonds : Médiathèque